Manifester anonymement ? Oui !

À Vannes, dans un communiqué signé de citoyens « emmerdés », des manifestants anti-passe sanitaire / vaccinal s’étonnent d’avoir été verbalisés sans avoir été contrôlés physiquement. Le préfet du Morbihan, Joël Mathurin, assume : ces verbalisations ont été faites sur la base de rapports de constatations de police. À ceux qui se posent la question de l’identification des personnes, la réponse est simple : « Cela fait 23 samedis qu’ils circulent dans les rues. Ils sont connus, identifiés. » Et d’ajouter qu’il avait lui-même demandé de durcir les contrôles y compris par le biais de la verbalisation via vidéosurveillance.


Continuer la lecture de « Manifester anonymement ? Oui ! »

Plus que ses Yeux pour pleurer…

Tout le monde connaît TOR. Non, pas le dieu scandinave marvélisé (qui s’écrit « Thor » avec un h de toute façon), mais The Onion Router, le logiciel qui permet de passer par différents serveurs et empêche votre fournisseur d’accès Internet (et toute autre structure qui voudrait avoir accès à vos données, comme des États par exemple) de savoir où vous allez, quel site vous consultez, qui vous êtes, où vous êtes et ce que vous faites sur le web, ce en passant par au moins trois serveurs à chaque fois, en chiffrant à chaque fois vos données, ce qui vous rend en théorie intraçable (ou plutôt très difficilement traçable). D’où la référence à l’oignon et à ses multiples couches.

Continuer la lecture de « Plus que ses Yeux pour pleurer… »

Apprendre du Passé… 3

À quoi bon apprendre du passé pour préparer l’avenir ?

Ça ne sert de toute évidence à rien lorsqu’on voit ce qu’il s’est passé à Donetsk et au Donbass en Ukraine en 2014, et continue de se produire de manière sporadique.

Étrangement, c’est assez similaire, non quant aux causes, mais plutôt dans les effets, notamment pour les populations civiles, à l’éclatement de l’ex-Yougoslavie dont il est question dans les posts précédents.

Je suis donc tombé, totalement par hasard, sur Amazon Prime Video (y sera-t-il encore au moment où vous lirez ces lignes ?), sur le documentaire « A Sniper’s War » (2018) de la new-yorkaise Olya Schechter, qui témoigne de la vie quotidienne d’un sniper serbe venu aider ses frères de la République Populaire de Donetsk (sécessioniste, autoproclamée et soutenue par la Russie) à lutter contre les Ukrainiens et l’OTAN, une guerre, une véritable guerre, à nos portes, avec son lot de bombardements, de morts, de civils qui tentent de survivre, et bien sûr de snipers, une guerre dont on n’entend pour ainsi dire pas parler ici dans les médias mainstream, plus occupés qu’ils sont à commenter les théories du complot des antivax ou à mesurer la hauteur des crop-tops des lycéennes.

Continuer la lecture de « Apprendre du Passé… 3 »

Apprendre du Passé… 2

Pour continuer sur le même sujet, je vous livre ici le témoignage (LONG ET DÉTAILLÉ) d’un survivant bosniaque.

En septembre 2011, un utilisateur nommé Selco a rejoint les forums américains de SurvivalistBoards.com et a posté « my shtf experience-wartime », un fil de discussion qui deviendra ensuite une référence dans les communautés survivalistes anglophones. Dans ce fil de discussion, réuni ici sous la forme de questions/réponses, Selco détaille son expérience de (sur)vie dans une ville bosniaque assiégée de 50 à 60 000 habitants pendant la guerre de Bosnie (1992-1995). Le siège a emporté tout ce que les humains modernes tiennent pour acquis et a testé avec une extrême brutalité la capacité de survie de Selco et de sa communauté.

Ayant découvert ce témoignage ô combien révélateur et intéressant, je vous en livre ici la traduction en français.

Continuer la lecture de « Apprendre du Passé… 2 »